picto

Trouvez toute l'info

dont vous avez besoin en matière d'assurance

Vous êtes ici

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour retrouver tous vos outils disponibles : votre liste de lecture, l’inscription à la newsletter et vos notes sur les articles !

Connectez-vous ou Créez un compte
Tous les articles de Conseils en assurance Conseils en assurance

Changer d’assurance habitation

0
21/07/2014

Vous déménagez et en profitez pour changer d’assurance habitation ? Vous souhaitez changer d’assureur parce que votre prime est trop élevée ? Pas de précipitation.

Avant de souscrire un nouveau contrat, réalisez plusieurs devis et étudiez-les avec attention. Les tarifs très attractifs de certaines offres ou de comparateurs en ligne risquent de vous faire déchanter… en cas de sinistre ! Liste des bonnes questions à se poser et pièges à éviter.

Changer-d-assurance-habitation

Quelles sont les garanties incluses dans le contrat d’assurance habitation ?

Demandez-vous si les garanties offertes par l’assurance habitation sont bien adaptées aux risques liés à votre logement. Un conseiller peut vous accompagner dans cette démarche. Car au-delà de la garantie de responsabilité civile et des garanties « dommages » classiques (dégât des eaux, incendie, catastrophe naturelle…), certaines autres, facultatives, peuvent être particulièrement utiles dans votre cas, pour quelques euros de plus seulement. Attention donc aux offres multirisques standards bon marché qui ne prennent pas en compte vos besoins ou qui limitent le nombre de garanties. Vérifiez par ailleurs tous les 3 ans que votre contrat correspond toujours à votre situation.
 

Connaissez-vous les franchises et plafonds des garanties ?

Toutes les assurances habitation prévoient des franchises et des plafonds de garantie très variables en fonction des contrats. C’est là qu’il peut y avoir un piège. Car si certaines offres affichent des tarifs défiant toute concurrence, elles jouent sur le montant des franchises et des plafonds de garantie. Tout compte fait, en contrepartie d’une prime bon marché, vous risquez de toucher des indemnités limitées en cas de sinistre. Conclusion : payer quelques dizaines d’euros plus cher chaque année peut radicalement changer le montant de l’indemnisation.

Franchise
Somme d’argent qui reste à votre charge après le remboursement du sinistre par l’assureur.

Plafond de garantie
Limite maximale d’indemnisation en cas de sinistre.
 

Quelles sont les exclusions prévues ?

Le contrat d’assurance couvre un certain nombre de dommages et en exclut d’autres (par exemple certains contrats n’assurent pas les vols sans effraction). Lisez bien les conditions générales, les exclusions sont bien identifiées.
 

Comment serez-vous indemnisé en cas de sinistre ?

Les contrats d’assurance ne proposent pas des modalités d’indemnisation identiques. Dans certains cas, l’indemnité correspond à la valeur d’usage des biens endommagés, détruits ou volés lors du sinistre. Dans d’autres, bien plus avantageux, les biens sont indemnisés à la valeur à neuf quel que soit leur taux de vétusté. Une différence de taille qui explique des différences de tarifs.
 

Pourrez-vous faire appel à un conseiller en assurance une fois assuré ?

Une offre vous semble particulièrement attractive ? Aurez-vous un interlocuteur dédié qui peut par exemple évaluer la valeur de vos biens ? Contactez la compagnie d’assurances par téléphone, demandez des renseignements sur le devis. Vous aurez déjà un premier aperçu du service client.
 

Votre logement répond-il aux exigences de l’assureur ?

Serrures sécurisées, porte blindée, barreaux aux fenêtres, système d’alarme… La garantie vol par exemple peut exiger l’installation d’équipements de protection très différents d’un contrat à l’autre. À défaut de respecter ces conditions, vous risquez de ne pas être indemnisé si un sinistre survient. Vérifiez donc bien toutes les garanties.

 

Que propose la loi Hamon ? 

Les contrats d’assurance automobile obligatoire (pour les 2, 3 ou 4 roues) tacitement reconductibles couvrant des personnes physiques en dehors de leurs activités professionnelles.

et

Les contrats d’assurance habitation tacitement reconductibles incluant une garantie de responsabilité civile couvrant des personnes physiques locataires, propriétaires ou copropriétaires, occupants ou non occupants, en dehors de leurs activités professionnelles.

Peuvent êtes désormais résiliés à tout moment passé le délai de un an après leur première souscription sans pénalités ni frais.

Pour les contrats d’assurance auto ou habitation souscrits avant l'entrée en vigueur de cette Loi, même s’ils datent de plus d’un an, leur résiliation sur le fondement de la loi Hamon, peut être réalisée à tout moment à compter de votre prochaine reconduction tacite intervenant en 2015.

La résiliation sur le fondement de la loi Hamon prend effet un mois après.

vous serez aussi interessé par

comment-bien-choisir-son-assureur
Tous les articles de Conseils en assurance Conseils en assurance

Comment bien choisir son assureur ?

Trouver le bon assureur, avec garanties adaptées et payer le juste prix.
Assurance professionnelle et individuelle...

un-assureur-attractif-est-il-un-bon-assureur
Tous les articles de Conseils en assurance Conseils en assurance

Un assureur attractif est il un bon assureur ?

Savoir choisir en fonction de ses besoins.
À vos copies, vous avez deux heures...

Félicitations

Votre demande de création de compte a bien été enregistrée, vous allez recevoir
un message de confirmation sur votre adresse email dans quelques instants.

Récupération de votre mot de passe

Un message vous a été envoyé à votre adresse email. Une validation vous sera demandée afin de réinitialiser votre mot de passe.